Évidemment, ne pouvant pas faire d’annonce de bonne santé de l’économie, du chômage et de la sécurité, nos dirigeants ont trouvé un écran de fumée :
« Le gouvernement persiste et signe contre Dieudonné ». Ce personnage immoral et sans éducation ne mérite pas que M. Valls et même le Président, par leurs gesticulations, lui fassent de la publicité en ne parlant que de lui.

Dans le même temps, les actes de profanation commis dans différentes églises de Paris, dernièrement Sainte-Odile dans le 17e, n’ont aucun écho. Ce ne sont pourtant pas des faits anodins à côté des paroles stupides de M. Dieudonné qui n’intéressent que peu de monde.